lundi 20 novembre 2017

C'est lundi (14)

Bonjour à tous !! =D

Comment allez-vous ?
Nous nous retrouvons déjà pour notre "rendez-vous du lundi".

Pour ceux qui ne le savent pas encore , « C'est lundi que lisez vous » est un rendez-vous hebdomadaire au cours du quel on répond à 3 questions :

-Qu'ai je lu la semaine passé ?
-Que suis-je entrain de lire ?
-Que vais-je lire ensuite ?

Vous pouvez trouver les différents articles sur le blog de Galleane.

La semaine passé :



J'ai commencé ma semaine avec la lecture de "Phobos" de Victor Dixen . J'en ai d'ailleurs parler sur ce blog car ce fut un très bon moment de lecture pour moi. Pour les curieux vous pouvez retrouver mon article ici.

J'ai ensuite lu un petite romance de Noël, "Pas si simple" , de Lucie Castel. J'ai lu ce livre dans le cadre du "Marathon de lecture , romance de Noël" proposé par la chaine d' Eliot et des livres. 
N'hésitez pas à regarder sa vidéo dans laquelle elle explique tout :




En ce moment :

Samedi matin j'ai commencé le second tome de "Phobos" ,de Victor Dixen .




ILS CROYAIENT MAITRISER LEUR DESTIN.

Ils sont les douze pionniers du programme Genesis.
Ils pensaient avoir tiré un trait sur leurs vies d’avant, pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées.
En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.

ELLE CROYAIT MAITRISER SES SENTIMENTS

Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.

MEME SI LES SOUVENIRS TOURNENT AU SUPPLICE,
IL EST TROP TARD POUR OUBLIER.


Ensuite :


Pour l'instant je ne sais pas du tout.

Et vous, que lisez vous ?

Bonne semaine de lecture !



mercredi 15 novembre 2017

Phobos


de Victor Dixen,
aux éditions Robert Laffont

"Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter."

Depuis le temps que je vois passer ce livre sur les différents réseaux je trouve l'idée de ce roman géniale. Genesis est un programme de télé-realité sans retour puisque ses participants partent vivre sur Mars pour y créer une nouvelle civilisation. Pour cela ils vont former six couples, grâce a des speed-dating tout au long du voyage vers la planète rouge. 
Il s'agit ici de la version " officielle " et déjà pour moi tout ca va trop loin.

Et pourtant , quand on découvre les différents candidats on comprend pourquoi ils ont fait ce choix. On suit surtout l'aventure du point de vue de Léonor , la française. Comme les autres ils s'agit d'une jeune fille avec un passé difficile, sans attache ni grands espoirs sur la terre.
J'aime tellement l'idée d'une seconde chance , un nouveau départ, sur une nouvelle planète, avec une nouvelle civilisation.
J'ai aimé tous les prétendants , j'aurai pu lire leurs histoires pendant encore des pages et des pages je pense.

Mais ça c'est sans compter sur Sérena McBee, qui gère le programme depuis la terre. Cette psychologue, animatrice de talk-show et future femme politique manipule tous le monde du début à la fin. Tout ça pour l'argent bien évidemment.
Victor Dixen nous révèle assez tôt dans le roman les tenants et les aboutissants de ses projets  ce qui m'a laissé énormément de temps pour la détester ! 
Et l'engouement du public pour un tel programme m'a franchement déconcerté ! "Ouh-ouh les gens réveillez-vous ! Ce n'est pas une bonne idée "

Je pense que pourtant c'est tous ces différents aspects des personnages qui m'ont rendus accro à ce livre ! Je l'ai franchement dévoré , avec toujours l'envie d'en savoir plus.
L'auteur à commencé doucement à mettre en place différentes intrigues qui m'ont convaincue.

Et j'ai franchement été frustrée par cette fin pour le coup. Il faut que je lise le tome suivant !!





Challenge : Le tour du Scrabble en 80 jours

Bonjour à tous,

Comment allez vous ?
Aujourd'hui j'ai décidé de vous parler d'un challenge auquel je participe actuellement.
Il s'agit du " Tour du Scrabble en 80 jours " .




J'ai découvert ce challenge sur Livraddict , où il est organisé par Arthanys.

Le principe ?

"Avoir le plus de points au terme de 80 jours de challenge en comptant les lettres du titre des livres que vous lisez, à la façon d'un Scrabble ! Les malus et les bonus vous aiderons à établir une stratégie pour peut-être améliorer votre score !"

Je vous invite à aller sur Livraddict pour découvrir les bonus et les malus qui encore plus d'intérêt à ce challenge selon moi .

Ce session à débuté le 21 octobre dernier et prendra fin le 09 janvier prochain .

Je vous tiendrai au courant régulièrement de mon avancé dans ce challenge.
Si vous participez également n'hésitez pas à me le dire dans les commentaires .

lundi 13 novembre 2017

C'est lundi (13)

Bonjour à tous !! =D

Comment allez-vous ?
Moi j'ai un peu déserté le blog c'est derniers temps je l'avoue, un peu de lassitude et des difficultés à me mettre sérieusement à la lecture aussi.

Je parle très peu de moi sur ce blog , c'est pas le but premier mais j'ai quand même décidé de vous annoncer que je suis enceinte ! Notre 1er enfant devrait voir le jour le 9 mars prochain, j'ai tellement hâte .Une bonne nouvelle mais entre les différents rendez-vous et la fatigue je suis un peu moins présente pour me plonger dans les livres.

J'ai quand même décidé de me tenir à cet article même si cette semaine je n'ai pas grand chose à vous raconter niveau lecture.

Pour ceux qui ne le savent pas encore , « C'est lundi que lisez vous » est un rendez-vous hebdomadaire au cours du quel on répond à 3 questions :

-Qu'ai je lu la semaine passé ?
-Que suis-je entrain de lire ?
-Que vais-je lire ensuite ?

Vous pouvez trouver les différents articles sur le blog de Galleane.

La semaine passé :


Une seule lecture pour moi, «  La ligne verte » de Stephen King . J'ai vraiment adoré cette lecture, les différents personnages avec ce qu'ils ont de très bon et de très mauvais. Encore une fois je suis complètement séduite par la plume de cet auteur . Après ma déception avec «  La peau sur les os » je retrouve du King comme je les aimes et je vais continuer a découvrir cet auteur.



En ce moment :


J'ai commencé ce matin «  Phobos » de Victor Dixen. Une lecture qui à tourné par mal sur la blogosphère, du coup n'hésitez pas a venir en discuter dans les commentaires.


"Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter."






Ensuite :


C'est l'inconnue … J'ai vraiment du mal à choisir mes lectures en ce moment . J'ai envie de choses un peu légères , mais pas forcement trop naïves. Niveau émotions je prend un peu tout en pleine face en ce moment donc un livre qui ne me ferra pas trop pleurer non plus … Si vous avez ça par chez vous n'hésitez pas à venir me proposer des titres.




Je vous souhaite une très bonne semaine livresque ! 

dimanche 12 novembre 2017

La ligne verte





de Stephen King, 
aux éditions " Le livre de poche"

"Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d'un pénitencier dans les années 30, entreprend d'écrire ses mémoires. Il revient sur l'affaire John Caffey - ce grand Noir au regard absent, condamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes - qui défraya la chronique en 1932.
La ligne verte est le reflet d'un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisé par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore avec sa matraque et Caffey, prisonnier sans problème. Assez rapidement convaincu de l'innocence de cet homme doté de pouvoirs surnaturels, Paul fera tout pour le sauver de la chaise électrique."



Je ne sais pas si vous le savez mais j'aime vraiment vraiment vraiment beaucoup la plume de Stephen King . Et ce n'est pas déception de " La peau sur les os " qui allait m'éloigner trop longtemps de cet auteur.


Je connaissais déjà l'histoire de "La ligne verte" pour avoir vu l'adaptation cinématographique plusieurs fois même. Je pense que, pour une fois, c'était mieux, ça m'a permis d'être un (tout petit) peu moins touché face à mon bouquin.

Cette histoire présente des hommes entiers : avec ce qu'ils ont de très bons, et de très mauvais.
Paul Edgecombe ,notre narrateur, est gardien-chef dans le bloc d'un pénitencier qui reçoit les condamné à mort, durant les années 30. Il reçoit des hommes qui ont commis des crimes affreux, qui vont mourir presque systématiquement, sur la chaise électrique. Et pourtant, lui et son équipe restent humains. Ils « font leur job » , sans rajouter de haine supplémentaire dans tout cela.

J'enlève de cette description Percy Wetmore, personnage détestable au possible, genre petit coq . Le genre d'homme tellement fière de lui mais, que finalement tout le monde déteste (il en faut bien un ). J'ai aimé que les « méchants » ne soient pas tous du même côté des barreaux, qu'il ne s'agisse pas ici d'une confrontation entre gentils-méchants, bien-mal, comme si les choses étaient si faciles.

Le bon exemple est le cas de John Caffey, personnage emblématique de cette histoire. Ce colosse naïf, à la limite complètement stupide arrive ici pour un double meurtre horrible. Et pourtant … Je ne dirais rien de plus mais, je trouve que ce genre de personnage est vraiment la preuve du talent de Stephen King.
Et puis, caché sous le prétexte de l'histoire « fantastique » celui-ci dénonce le traitement des hommes noirs dans le contexte de l'époque. Je trouve que dans chacun de ces romans King en profite pour dénoncer une situation d'ailleurs.




Je crois que je pourrais encore vous parler de ce livre pendant des heures car ce fut pour moi un véritable coup de cœur !
N’hésitez pas a venir en discuter dans les commentaires.


lundi 23 octobre 2017

C'est lundi (12)

Bonjour !!

Comment allez vous ? Pour ma part je sors d'un weekend vraiment chargé, je n'ai même pas eu le temps d'écrire mon "C'est lundi, que lisez-vous" . Je me rattrape donc , tout doucement, ce matin, puisque je suis en vacances !! Vais-je trouver le temps de lire ?!? Rien n'est moins sur ....
En attendant commençons le :

" C'est lundi, que lisez-vous ?" .

Ce rendez-vous est organisé par Galleane ,et la récap' se trouve sur son blog. Le principe est simple est simple , répondre à 3 questions : 

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?


Mes lectures de la semaine passée 




J'ai passé énormément de temps sur " La peau sur les os " . Moi qui était si enthousiaste la semaine dernière je dois dire que l'effet de ce roman est vite ici, n'hésitez pas à venir en discuter avec moi.
retombé malheureusement . J'en parle

J'en ensuite lu le tome de Juillet de " Calendar Girl" . Pour une fois j'ai trouvé que l'auteure tenait quelque chose avec le traitement du traumatisme de Mia . Mais bon , finalement non .... Dois je vraiment continuer cette série ?


Ma lecture du moment





"État de New York, près de la frontière canadienne, de nos jours C'est la nuit, il pleut, et Cal Weaver n'a qu'une envie : rentrer chez lui. Mais à un stop, l'ex-flic hésite : Claire Sanders, la fille du maire, cherche désespérément une bonne âme pour la ramener chez elle. Bien sûr, prendre une adolescente en stop n'est jamais très prudent. Les rumeurs vont vite dans les petits patelins. Mais quand cette dernière l'implore en lui disant qu'elle était amie avec Scott, son fils décédé tragiquement quelques semaines plus tôt, Cal craque. Quel mal y a-t-il à aider cette gamine ?
Quelques kilomètres plus loin, Claire est malade et Cal s'arrête dans un bar. Dix minutes plus tard, la jeune fille qui s'installe dans la voiture n'est pas Claire Sanders... Où est-elle ? Que fuit-elle ? Dans quel piège Cal vient-il de se fourrer ?"

Mes prochaines lectures



Aucune idée ! N'hésitez pas à me recommander vos derniers coups de cœur .






Et vous ? Que lisez vous ? Connaissez vous mes lectures ? Venez en discuter dans les commentaires :)




Bonne semaine de lecture !! 



samedi 21 octobre 2017

La peau sur les os

de Stephen King/ Richard Bachman , aux éditions Albin Michel

"Billy Halleck, bon époux, bon père, vit dans le Connecticut et exerce son métier d'avocat à New York. Boulimique, il pèse plus de cent kilos.
Un jour, il tue accidentellement en voiture une vieille gitane. Sa position de notable lui vaut de n'être condamné qu'à une peine de principe et les Gitans sont expulsés de la ville. C'est alors que Billy commence à maigrir, et de plus en plus. Il a beau se gaver, rien ne peut enrayer cette perte de poids qui risque l'amener à une issue fatale. Terrifié, il comprend alors que le chef de la tribu gitane lui a jeté un sort..."


Comme vous l'avez peut être compris je suis assez fan de Stephen King. J'aime ses histoires, son imaginaires, ses descriptions.... Je suis assez "bon public" avec cet auteur . Et pourtant , pour une fois, ça ne l'a pas fait !

Pourtant je trouvais l'idée de l'histoire assez bonne.
Billy Halleck est un notable typique, bien établie dans sa petite ville. Au début de l'histoire celui-ci profite de la vie ( il est largement en surpoids ) entre sa fille et sa épouse. Et puis il y a l'accident ! 

J'ai clairement aimé le contraste entre "l'homme blanc de la ville " et les "gitans". Ce roman fait vraiment ressortir le traitement que subissent ceux-ci  dans les petites villes bourgeoises, que ce soit  justifié ou non ( non justifié la plus grande partie du temps quand même). Le traitement de l'accident en est un bon exemple !

Le père de la victime va donc " jeter un sort" à Halleck . J'aime énormément cette idée également. Maigrir , pour quelqu'un en surpoids , est ce vraiment un mauvais sort ? Et puis , les mauvais sorts existent-il vraiment ? Halleck se retrouve un peu seul face aux autres, face à sa femme, face a son médecin ....Les sentiments des uns et des autres, si ils ne sont pas " gentils " semblent quand même " normaux " et m'ont intéressés .

Halleck décide alors de partir à la recherche de la troupe de gitans ... Et c'est là que j'ai totalement décroché .... J'ai trouvé cette partie trop longue, un peu vide finalement. J'attendais quelque chose qui n'arrivait pas ...Et la partie avec Ginelli ne m'a franchement pas emballé. J'ai quand même continué ma lecture en me disant que la fin allait remonter le niveau ... Malheureusement non.

Je passe donc mon tour pour ce livre la , même si je vais continuer à découvrir la bibliographie de cet auteur avec plaisir.